Les armes et artillerie au moyen age

les armes et artillerie au moyen age

Les armes du moyen age

Le Mangonneau

les armes et artillerie au moyen age

(photo du Mangonneau du chateau tiffauges)
Le Mangonneau à roues de carrier
XIIe - XVe siècle
Portée : 150 m
Boulets : jusqu'à 100 kg
Cadence de tir faible : 2 tirs/h
Servants : 12 + les artisans
Engin à contrepoids fixe, nommé par Gilles de Rome « trabatium ».
20siege/Mangonneau.htm

..........................

Le trébuchet

Le_trebuchet_puy_du_fou_armes et artillerie au moyen age

Le trébuchet fait partie des pièces d'artillerie médiévales dites à contrepoids. Il s'agit d'un engin de siège qui a été utilisé au Moyen Âge, soit pour détruire la maçonnerie des murs, soit pour lancer des projectiles par dessus les fortifications. Il est parfois appelé «trébuchet à contrepoids» afin de le différencier d'une arme plus ancienne qu'on appelait «trébuchet à traction», une version primitive de l'engin où la force de propulsion était fournie par des hommes et non par un contrepoids.

Le trébuchet à contrepoids est apparu dans la première partie du XIIe siècle dans les pays du pourtour méditerranéen à la fois dans les terres chrétiennes et dans les régions contrôlées par les musulmans1. Il pouvait lancer des projectiles de trois cents livres (140 kg) et les projeter à grande vitesse contre les fortifications ennemies. Dans certaines circonstances, des cadavres infectés par différentes maladies ont été catapultés dans les villes dans le but de propager des épidémies parmi les assiégés, il s'agit d'une variante médiévale de la guerre biologique.


Le fauconneau

maître-canonnier_Le fauconneau_la_bataille_du_donjon

Le fauconneau est un canon très maniable qui se chargeait par la gueule.

(photo du Maître Canonnier de la bataille du Donjon)

L'arbalète

arbalete tiffauges

Le tonnelon

Le_tonnelon_puy_du_fou_armes et artillerie au moyen age

Le tonnelon était une arme de siège constituée d'un ou deux bras qui s'élevaient en hauteur. À l'extrémité de ce bras était installé un gros tonneau dans lequel les archers se plaçaient pour pouvoir tirer au-dessus des remparts. Quelques fois le bras articulé permettait d'être déplacé plus vers l'avant de l'engin de guerre à l'aide de corde.

La tour beffroi

La_tour_beffroi_puy_du_fou_armes_medieval

 connu depuis l'antiquité sous divers noms (sambuque, hélépole, truie, tour roulante, etc.) cet engin permet d'attaquer au sommet des murailles et de s'y introduire. On a pu avoir des beffrois avec bélier à la base et trébuchet à son sommet. Le plus souvent des archers se plaçaient dans les étages intermédiaires. 
Tour de siége, beffroi..

L'échelle d'assaut

L'échelle d'assaut

Poteau garni de barreaux et se terminant par un crochet. Ce type d'échelle était destiné à l'assaut des murailles.

Un hourd

Un hourd

Un hourd est au Moyen Âge un échafaudage solide, fait de planches, en encorbellement au sommet d'une tour ou d'une muraille.
des orifices dans le plancher et la paroi latérale permettent de tirer sur les assaillants situés en contrebas.

encorbellement, maison à colombage

L’épée, L’arme des chevaliers, l’arme des duels !

La tente de campement

La tente de campement

Quiz les armes du Moyen Age

De nombreuses armes étaient utilisées pour combattre durant le Moyen-Âge, les reconnaitrez-vous ? ​http://www.creaquiz.com/quiz/les-armes-du-moyen-age

Construction: Tonnelon et beffroi mobile pour le spectacle du secret de la lance par Armedieval

Armedieval

Armedieval est devenu en 25 ans d'expérience LA référence en matière d'armement et de constructions anciennes. Qu'il s'agisse de recherches historiques, de conception, de création et de mise en situation dans un contexte historique ou ludique, Armedieval intervient en France, en Europe (Suisse, Angleterre, Espagne) aux USA et jusqu'au proche Orient.

Ce savoir-faire repose en partie sur son directeur Renaud BEFFEYTE. Passionné par l'histoire, les machines de guerre et les techniques médiévales, cet ingénieur a effectué durant de longues années des recherches approfondies sur la question. La Syrie notamment a été l'un des sites privilégiés de ses investigations.

Ses compétences techniques, affinées lors de son Tour de France comme Compagnon du Devoir ont été un atout supplémentaire pour comprendre et déchiffrer les archives, analyser les constructions qui ont été le support de ses recherches. Peu à peu, de la charpente traditionnelle, il a fait évoluer son entreprise vers ce domaine très spécifique, au point de devenir l'un des seuls experts mondiaux en ingénierie ancienne.

Sa fusion avec CCB, autre entreprise de charpente traditionnelle dirigée par Alain Manimont, également compagnon charpentier, a permis de donner un essor international à cette activité originale

http://armedieval.fr/

La guerre au moyen âge - machines et secrets militaires :

Description

Savant mélange entre évocation du contexte historique et archéologie expérimentale, l'ouvrage retrace avec précision et détails l'évolution des machines de guerre au Moyen Age, des balbutiements aux plus importantes innovations techniques.

http://www.editionsouestfrance.eu/03034.html

Les machines de siège au Moyen Age (Avril 1994) par les Editions Edilarge – Ouest France :

Description

Comment et avec quels moyens nos ancêtres du Moyen-Âge abordaient-ils l'attaque d'un château fort ou d'une place forte ? Vous découvrirez l'ingéniosité des machines de guerre de cette époque qui a multiplié les efforts dans l'art de la guerre, et du siège en particulier.L'originalité de cet ouvrage réside dans la complémentarité de l'auteur entre ses connaissances historiques et son expérience pratique, riche de plus de trente reconstitutions en taille réelle à travers le monde et décrites dans cet ouvrage.

http://www.editionsouestfrance.eu/les-machines-de-guerre-au-moyen-age.html