Les Romains

Les Romains

L'histoire de Rome

Selon la légende, la ville de Rome aurait été fondée en l'an 753 avant J.-C. par deux frères jumeaux, Romulus et Remus. Grâce aux conquêtes de son armée, Rome réussira quelques siècles plus tard à créer l'un des plus grands Empires de toute l'Histoire !

D'abord gouvernée par des rois, Rome tombe sous la domination de ses voisins, les Etrusques, au Ve siècle avant J.-C. Puis vers l'an 500 avant J.-C., les Romains instaurent la République. Grande conquérante, Rome étend alors sa puissance au-delà des frontières italiennes. Après les guerres « puniques » qui l'opposent à Carthage (en Afrique du nord), Rome conquiert des territoires en Orient, puis en Occident. L'armée romaine et ses fameux légionnaires, ont permis toutes ces victoires. Après la conquête, Rome diffuse sa culture, sa langue mais aussi ses dieux dans les pays vaincus ! À partir de l'an 27 avant J.-C., Rome est dirigée par un Empereur. 500 ans plus tard, en 476 après J.-C., elle tombe aux mains des Barbares : c'est la fin de l'Empire romain d'Occident.

Romulus et Remus, les fondateurs de Rome, auraient été élevés par une louve !

D'après la légende, Romulus et Remus seraient les fils d'une vestale (une prêtresse), Rhéa Silvia, et du dieu Mars. Craignant qu'ils ne menacent son pouvoir, leur oncle Amulius ordonne qu'on les jette dans le Tibre. Les enfants sont abandonnés… mais recueillis, raconte l'histoire, par une louve, qui prend soin d'eux.

Posté le 14 juin 2012 par Puy du Fou
http://www.puydufou.com/histoires-de-ouf/histoire-de-ouf/lhistoire-de-rome/

Comment étaient les villes romaines ?

Rome était la capitale de l'Empire : on s'inspirait bien sûr de Rome pour construire les autres villes de l'empire romain ! Ces villes étaient des centres politiques, religieux et administratifs. Elles devaient montrer la puissance de Rome, que l'on appelle l'Urbs (« La Ville entre toutes les villes »). Pour choisir l'emplacement de la ville, on se fie aux augures (des prêtres qui analysent les « signes » envoyés par les dieux). Un peu comme les villes américaines aujourd'hui, les villes romaines ont des rues qui se croisent à angle droit. Les deux rues les plus importantes s'appellent le « cardo » et le « decumanus » : elles se croisent elles aussi, à angle droit, au centre de la ville. L'endroit où elles se croisent porte un nom célèbre… C'est le forum ! Dans toutes les villes, on retrouve le même type de bâtiments : des temples, des thermes (c'est-à-dire des bains publics), des portiques, des marchés couverts, éventuellement un théâtre et un amphithéâtre…

Le savais-tu ? Le forum est un lieu essentiel de la ville romaine.

Le forum est la place publique de la ville, le centre de la vie publique. Ce lieu est en effet le centre politique, économique et culturel de la cité. Dans le plus grand forum, celui de Rome, on trouve la curie, qui est le siège du Sénat, une basilique civile, où l'on rend la justice, différents édifices religieux…

Posté le 14 juin 2012 par Puy du Fou
http://www.puydufou.com/histoires-de-ouf/histoire-de-ouf/comment-etaient-les-villes-romaines/

Comment étaient les maisons des Romains ?

Les riches Romains vivent dans une domus (qui signifie maison, en latin) et les plus pauvres habitent une insula (c'est-à-dire un immeuble à étages que l'on trouve dans les villes : comme aujourd'hui !).

La domus s'organise autour de l'atrium, qui est la pièce centrale. Un bassin, appelé l'impluvium, sert à recueillir l'eau de pluie : il n'y a pas de toit au-dessus. Autour, les cubicula les (chambres à coucher), le triclinium (la salle à manger), le tablinum (le bureau). La maison possède également un petit jardin et une cour.

Avec ses fenêtres, ses escaliers et ses portes d'entrée, l'insula ressemble à nos immeubles actuels. Au rez-de-chaussée, on trouve souvent des boutiques. Plus on monte dans les étages, et plus les habitants sont pauvres. La plupart des Romains vivent dans les insulae.

Les plus riches se font construire une villa à la campagne.

Les Romains se lavaient dans les thermes publics !

Rares étaient les maisons qui possédaient l'eau courante ! Les Romains allaient donc chercher l'eau dans les fontaines publiques, ou se rendaient dans les thermes. Ces bains publics étaient un lieu important de la vie quotidienne, un lieu de détente et de rencontre.

Posté le 14 juin 2012 par Puy du Fou
http://www.puydufou.com/histoires-de-ouf/histoire-de-ouf/comment-etaient-les-maisons-des-romains/

L'histoire de Jules César

Né vers 100 avant J.-C., Jules César est un homme politique romain. Caius Julius Caesar (son vrai nom en latin) était issu d'une famille dite « patricienne » c'est-à-dire, appartenant à l'aristocratie ; il gravit les échelons honorifiques dans l'administration de Rome.

Entre 58 et 51 avant J.-C., il conquiert la Gaule à la tête de son armée. Après avoir subi une défaite à Gergovie, en 52, il gagne la bataille contre le chef arverne Vercingétorix à Alésia, quelques mois plus tard.

Entre 49 et 45, César et le consul Pompée se disputent le pouvoir : la guerre civile éclate ! Gaule, Grèce, Égypte, Afrique du Nord, Espagne… Ses nombreuses victoires renforcent son pouvoir politique. César se fait nommer dictateur à vie et instaure un culte autour de sa personne. Il mène d'importantes réformes politiques et économiques. Après sa mort, son nom est conservé par les empereurs que l'on appelle « César ». Mais César lui-même n'a pas été Empereur !

Une phrase qui est restée dans l'histoire : « Tu quoque, mi fili »

César meurt assassiné le 15 mars 44 avant J.-C. Son fils adoptif, Brutus, a participé au complot organisé par les sénateurs. César aurait alors prononcé cette phrase célèbre, constatant la trahison de son propre fils : « Toi aussi, mon fils ». Son neveu Octave, qu'il avait adopté, lui succède sous le nom de César Auguste.

Posté le 14 juin 2012 par Puy du Fou
http://www.puydufou.com/histoires-de-ouf/histoire-de-ouf/lhistoire-de-jules-cesar/

comment-les-romains-sont-ils-devenus-chretiens

Pendant plusieurs siècles, les chrétiens ont été considérés comme des traîtres par l'Empire romain. Ils étaient persécutés, arrêtés et torturés. Ceux qui ne voulaient pas se soumettre à la religion officielle étaient parfois crucifiés ou donnés aux lions lors des jeux du cirque ! Sous le règne de Constantin Ier, les choses changent. D'après la légende, l'Empereur aurait eu une vision lors d'une bataille : une croix lui serait apparue pour lui annoncer sa prochaine victoire ! En 313, il décide alors d'autoriser le culte chrétien et se fera même baptiser peu de temps avant sa mort ! Mais ce n'est qu'en 380 que le christianisme devient la religion officielle de l'Empire, sous le règne de Théodose.

Les lions n'ont pas voulu de Sainte Blandine !

Sainte Blandine est l'une des martyres chrétiennes les plus célèbres ! En 177, dans l'amphithéâtre de Lyon, elle a été donnée aux lions qui refusèrent de la toucher ! Elle fut cependant mise à mort par le glaive après avoir été torturée.

Posté le 19 septembre 2012 par Puy du Fou

http://www.puydufou.com/histoires-de-ouf/histoire-de-ouf/comment-les-romains-sont-ils-devenus-chretiens/

Comment les Romains ont-ils vaincu les Gaulois à Alésia ?

En 52 avant J.-C., Jules César doit faire face aux tribus gauloises rassemblées autour de leur chef Vercingétorix. Après la victoire des Gaulois à la bataille de Gergovie, César décide de se replier et de regagner le sud de la Gaule. Une attaque surprise des Gaulois, en rase campagne, échoue. Vercingétorix et ses troupes se réfugient alors sur l'oppidum d'Alésia (une ville fortifiée sur une colline), située dans l'actuelle Bourgogne. César commence à réaliser des travaux pour faire le siège de la place forte. Il construit d'importantes fortifications pour encercler les Gaulois dans leur oppidum et les affamer. Une armée de plusieurs milliers d'hommes vient au secours des Gaulois, mais elle est écrasée à son tour. Les Gaulois tentent à plusieurs reprises d'attaquer leurs ennemis, sans succès. Après la fuite de l'armée de secours, Vercingétorix décide de se rendre pour sauver la vie de ses troupes.

Posté le 14 juin 2012 par Puy du Fou
http://www.puydufou.com/histoires-de-ouf/histoire-de-ouf/comment-les-romains-ont-ils-vaincu-les-gaulois-a-alesia/

Les Gaulois et les Romains arrivaient-ils а vivre ensemble ?

Après la conquête romaine par Jules César, en 52 avant J.-C., la Gaule connaît une longue période de paix : c'est la Pax romana (« paix romaine »). Cette période favorise la romanisation, c'est-à-dire la diffusion du mode de vie romain : un processus lent, qui se fait par étapes.

Les Gaulois adoptent en partie le mode de vie romain, mais ils conservent leurs coutumes, leurs traditions et leurs dieux. Qu'ont fait les Gaulois sous l'influence des Romains par exemple ? La construction de monuments et même de villes sur le modèle romain, l'apprentissage de la langue latine (la langue des romains), ont montré que la paix romaine était acceptée. C'est pour cela que l'on parle de civilisation gallo-romaine : une civilisation qui mêle à la fois culture romaine et culture gauloise. Une fois romanisés, les Gaulois peuvent faire carrière à Rome et accéder à des postes importants. Ils pouvaient même devenir citoyens romains !

Claude est le premier empereur né en Gaule !

L'Empereur Claude, qui règne de 41 à 54 après J.-C., est né à Lugdunum (Lyon). Il est le premier Empereur romain à ne pas naître en Italie. Grâce à lui, les notables gaulois ont désormais la possibilité de devenir sénateurs. Son discours au Sénat est gravé sur les tables claudiennes, retrouvées à Lyon.

Posté le 14 juin 2012 par Puy du Fou

Les Romains avaient-ils des esclaves ?

Citoyens déchus ou condamnés pour dettes, enfants abandonnés, prisonniers de guerre… Les esclaves sont nombreux à l'époque romaine. On distingue les esclaves privés et les esclaves employés par l'Etat. Placé sous l'entière dépendance du maître, l'esclave privé (servus en latin) s'occupe des tâches ménagères, de la cuisine, de l'éducation des enfants… Les esclaves servent aussi de main d'oeuvre dans les latifundia, qui sont de grands domaines que l'on trouve à la campagne. L'esclave public s'occupe, lui, de l'entretien des routes, des prisons… Et il reçoit un salaire ! Les enfants des esclaves sont esclaves à leur tour, à moins que le maître ne décide de les affranchir (c'est-à-dire de les libérer) ou que l'esclave ne parvienne à racheter sa liberté. Certains gladiateurs étaient des esclaves.

Les esclaves instruits pouvaient être médecins !

Certains esclaves sachant lire et écrire sont employés à des tâches plus nobles. Ils deviennent les secrétaires de leur maître, s'occupent de la tenue de la maison. Ils pouvaient même être médecins ou pédagogues, ce qui consistait à veiller sur un enfant tout au long de la journée.

Posté le 14 juin 2012 par Puy du Fou
http://www.puydufou.com/histoires-de-ouf/histoire-de-ouf/les-romains-avaient-ils-des-esclaves/

La bataille de Gergovie

La bataille de Gergovie a lieu en 52 avant J.-C en Auvergne, pendant la conquête de la Gaule par les Romains. Son déroulement est connu grâce au récit de Jules César, qui a décrit ses opérations militaires dans son livre « La Guerre des Gaules ». Vercingétorix, le chef des tribus gauloises, remporte la bataille face à Jules César et aux légions romaines. C'est la seule défaite de César pendant la guerre des Gaules. Vercingétorix installe son camp sur un oppidum (fortification sur un lieu élevé), position idéale pour voir venir l'ennemi romain, qui a lui établi son camp dans la plaine. César perd à ce moment-là le soutien d'un peuple gaulois important, les Eduens, ce qui rend sa position plus délicate. Après avoir tenté un assaut, qui est un échec, il doit battre en retraite. Quelques mois après la victoire de Gergovie, les Gaulois sont battus à Alésia et Vercingétorix est capturé : Jules César tient sa revanche !

Mais où se trouve Gergovie ?

L'emplacement précis de la ville antique, que l'on appelait alors Gergovia, est discuté. Certains historiens considèrent qu'elle se situerait à 6 kilomètres au sud de Clermont-Ferrand, sur la colline de Merdogne. Pour d'autres, Gergovie se trouverait à deux kilomètres au nord, sur les côtes de Clermont.

Posté le 14 juin 2012 par Puy du Fou
http://www.puydufou.com/histoires-de-ouf/histoire-de-ouf/la-bataille-de-gergovie/

Que veut dire gallo-romain ?

Le terme « gallo-romain » renvoie à l'époque où la Gaule est romaine. On l'emploie après la Guerre des Gaules (58-52 avant J.-C.) gagnée par César, pour désigner ce qui est à la fois gaulois et romain. Ce mélange de deux cultures très différentes donne naissance à une nouvelle civilisation. Le terme « gallo-romain » montre l'importance de la romanisation. La romanisation, c'est l'influence de la culture latine (langue, politique, religion, économie, urbanisation, etc.) sur les peuples vaincus. Rome diffuse partout ses coutumes, mais sans faire disparaître complètement la culture des territoires qui composent son Empire.

On appelle Gallo-romains les peuples d'Europe occidentale conquis par les Romains, jusqu'à l'avènement des Francs. Il s'agissait surtout de peuples d'origine celte.

Le coq était déjà un emblème pour les Gaulois !

Le terme « gallo-romain » vient de deux mots latins, « gallus » (gaulois) et « romanus » (romain). « Gallus » a un autre sens : le mot signifie également « coq », en latin. Un jeu de mots antique qui fait du coq l'animal représentatif des Gaulois ! L'animal apparaît dès l'Antiquité sur des monnaies.

Posté le 14 juin 2012 par Puy du Fou
http://www.puydufou.com/histoires-de-ouf/histoire-de-ouf/que-veut-dire-gallo-romain/

L'histoire de Vercingétorix

Né vers 80 avant J.-C., Vercingétorix, dont le nom veut dire « grand roi des Braves », est le plus grand chef gaulois. Sa tribu, celle des Arvernes, dans le Massif Central, est l'une des plus puissantes de Gaule. Le territoire du pays se compose à l'époque d'une centaine de tribus indépendantes.

En 52 avant J.-C., Vercingétorix prend la tête de la révolte contre les Romains, qui ont commencé la conquête de la Gaule 6 ans plus tôt. Il parvient à rassembler une grande partie des tribus. Vercingétorix pratique la technique de la « terre brûlée », en incendiant les fermes et les champs après son passage, pour affamer les Romains.

Vercingétorix remporte la victoire de Gergovie, en juin de l'année -52, mais doit se rendre après le siège d'Alésia, en septembre. Il sera capturé, emmené à Rome, et finalement tué là-bas, après avoir passé six ans en prison.

Vercingétorix est devenu un vrai héros national !

Au XIXe siècle, Vercingétorix est érigé en héros de l'Histoire de France, sous l'impulsion notamment de Napoléon III. L'Empereur fait construire une imposante statue de Vercingétorix sur le site supposé d'Alésia. Héros romantique et patriote, le chef arverne devient un mythe national.

Posté le 14 juin 2012 par Puy du Fou
http://www.puydufou.com/histoires-de-ouf/histoire-de-ouf/lhistoire-de-vercingetorix/