L'histoire des Vikings 

«guerriers de la mer» 
​Un Viking est un explorateur, commerçant, pillard mais aussi pirate scandinave au cours d'une période s'étendant du VIIIe au XIe siècle.

l'histoire des vikings

L'histoire Des Vikings, Ragnar Lodbrok

l'âge d'or des vikings est atteint entre 839 et 885, avec des chefs prestigieux tels Thorgils, Ragnar Lodbrok, Olaf le Blanc, Ivar le désossé, Sigtrygg, Gudfrid, Bjorn côtes de fer et Hastein également connu sous le nom d'Hasting. Certains de ces chefs devinrent légendaires, tel Ragnar Braies Velues (Ragnar Lodbrok) mort dans la fosse aux serpents où Hasting qui lors de la prise de Luna (Luni) se fit enfermer dans un cercueil lors du fabuleux raid viking en Méditerranée qu'il entreprit avec Bjorn. ...
Vikings, Mythe ou personnages historique ?

Les Vikings

Le royaume des Francs de Charlemagne fut particulièrement touché par ces attaques, les Vikings remontant la Seine sur leurs navires (appelés langskip soit "longs navires", et non drakkar). Ces raids se succédèrent jusqu'à ce que le roi Charles le simple décide, en 911, de nommer le chef viking Rollon, d'origine danoise ou norvégienne, duc héréditaire de ce qui deviendra la Normandie, étymologiquement le "pays (-ie) des hommes (-man-) du Nord (Nor-...-d-)". En échange, il obtint de lui un serment de fidélité, sa conversion au christianisme et la promesse de défendre le Nord du royaume contre les incursions des autres groupes vikings. Quelques générations plus tard, les descendants vikings, complètement intégrés au peuple roman local, ayant adapté leur langue et leur culture, se lancèrent sous l'égide du duc d'alors, Guillaume II de Normandie, à la conquête de l'Angleterre, où ils formèrent une aristocratie francophone qui influença grandement l'évolution culturelle et linguistique de ce pays insulaire.


Les Vikings par galicien06

Les Causes de l'expansion des Vikings

Les invasions vikings

Parmi les causes ayant provoqué le phénomène viking, le traumatisme des massacres de Charlemagne qui, voulant imposer sa foi par d'extrêmes violences[réf. nécessaire], marqua profondément les Païens et notamment les Scandinaves qui voulurent se venger. Le professeur Rudolf Simek confirme la pertinence de cet argument religieux : « Une des causes de l'émergence de l'âge viking peut avoir été la progression du christianisme ». « Ce n'est pas un hasard si le début de l'activité viking s'est produit sous le règne de Charlemagne. La menace militaire franque, soumission des Frisons et des Saxons, à la frontière du Danemark, aurait provoqué un changement soudain de l'attitude des Scandinaves [...] La montée du christianisme constituait une menace en soi. En conséquence il apparaît moins surprenant que le premier raid « officiel » viking se soit porté sur l'ile de Lindisfarne, et qu'il ait visé un monastère, à l'évidence le protagoniste sans défense de la nouvelle foi, qui constituait une menace politique et idéologique pour la Scandinavie»1. Les causes et raisons de l'expansion et conquêtes des Vikings est inconnue, des historiens ont suggéré que les innovations technologiques importées des civilisations de la Méditerranée ainsi que l'adoucissement du climat ont apporté une augmentation de la population grâce à une longue période de bonnes récoltes.[réf. nécessaire] Un autre facteur serait la destruction de la flotte frisonne par Charlemagne vers 785, qui interrompit le flux de nombreux commerces de biens avec l'Europe centrale vers la Scandinavie et força les Vikings à aller les chercher eux-mêmes. Un facteur important à tout cela, particulièrement pendant les périodes de colonisation et de conquêtes qui ont suivi les premiers raids, est aussi les conflits internes en Scandinavie, qui résultèrent dans la centralisation des pouvoirs entre quelques mains. Il peut être admis que tous ces facteurs ont contribué à la naissance de l'Âge des Vikings.

Les Vikings étaient-ils de bons guerriers ?

Les récits contemporains sur les Vikings nous ont donné l'image de guerriers sanguinaires, cruels et violents. Mais en réalité le succès des invasions vikings s'explique par leur rapidité plus que par un excès de violence.
L'historien Peter Sawyer a très bien montré que ces Vikings guerriers appartenaient à une minorité. C'est d'ailleurs ce qu'indiquent les pierres runiques qui louent le courage et la bravoure des « bons garçons »: l'expression signifie ici « ceux qui sont bien nés », c'est-à-dire l'élite aristocratique.

les-vikings-etaient-ils-de-bons-guerriers

Les Femmes Vikings

Les ‪femmes‬ pouvaient-elles être des ‪‎vikings‬ ?
À proprement parler, elle ne pouvaient pas. Le mot en vieux norrois vikingar est exclusivement appliqué aux hommes, ................

Sur la trace des Vikings.

Sur la trace des Vikings

Quels pays ont été envahis par les Vikings ?

Europe occidentale, Europe orientale, plaines russes, îles de l'Atlantique nord et Amérique du Nord…
753 : Fondation de la première colonie suédoise en Russie, près de la future Saint-Pétersbourg : « Aldeigjuborg » (aujourd’hui Staraya Ladoga).
789 : Premier raid connu. Il a lieu sur l’île de Portland au sud de l’Angleterre1.
793 : Attaque du monastère de Lindisfarne dans le nord de l'Angleterre. Grand émoi en Occident.

Chronologie_des_invasions_vikings

Quelle langue parlaient les Vikings ?

Le norrois ou vieux norrois était la langue des Vikings. Initialement, cette langue n'était que parlée car peu de gens savaient écrire en Scandinavie. L'alphabétisation (l'apprentissage de la lecture et de l'écriture) est arrivée chez les Vikings avec leur conversion au christianisme vers l'an 1000.
Une autre caractéristique du vieux norrois est que les personnes n’avaient pas de noms de famille. Ils avaient plutôt des patronymes, c’est-à-dire qu’on ajoutait « fils » ou « fille » au prénom du père. Leif était Leif, le fils d’Eirik, qui peut aussi s’écrire Eiriksson. Sa sœur Freydis était Freydis, la fille d’Eirik, ou Eiriksdóttir. Encore aujourd’hui, les islandais n’ont généralement pas de noms de famille et ils sont inscrits dans le livre de téléphone sous leur prénom.

quelle-langue-parlaient-les-vikings

La mythologie viking

Avant de se convertir au christianisme, les Vikings croyaient en leurs propres dieux. Ils en vénéraient des dizaines, qui étaient répartis en différents groupes.
La mythologie scandinave est bercée par une multitude de Dieux et Déesses, bon, mauvais ou les deux à la fois. Þórr, Óðin ou Loki, figures emblématiques et connues. Freyja, Fenrir ou Sleipnir, moins connus mais au rôle capital. Leur monde et l'humanité sont créés à partir du meurtre d'un géant, dont Yggdrasil, l'arbre cosmique, est le centre.

Les hommes vivent dans le respect et la crainte de leurs dieux. Très hiérarchisé, l'univers se divise en neuf territoires où chacun a sa place : les hommes, les géants, les nains, etc. Tous attendent le Ragnarök, la bataille finale.     

la-mythologie-viking

Les Dieux Nordiques documentaire en français 2014

La mythologie nordique est l'ensemble des mythes provenant d'Europe du Nord (plus particulièrement de la Scandinavie et de l'Islande) à la base du système religieux polythéiste pratiqué dans ces régions au haut Moyen Âge avant leur christianisation. Il s'agit d'une variante régionale et historique de la plus vaste mythologie germanique. Aujourd'hui cette mythologie est surtout associée aux Vikings qui ont exporté leurs croyances au-delà de la Scandinavie, on parle alors aussi de mythologie viking. La mythologie nordique met en scène un nombre important de divinités, de créatures fabuleuses et de héros​.........

Les premiers raids vikings

Guerriers, marchands, pillards et grands marins… Les Vikings, originaires d'Europe du Nord (Danemark, Norvège et Suède) ont commencé leurs raids (c'est-à-dire leurs invasions en bateau pour piller un pays avant de repartir) au VIIIe siècle. La première grande phase d'invasion a lieu entre l'an 790 et l'an 930. Ces raids répondent à une hausse démographique et aux guerres internes qui secouent la Scandinavie, leur région d'origine. A bord de leurs bateaux, que l'on appelle des drakkars, les Vikings mènent des attaques rapides. Ils pillent les ports, les monastères…

Les expéditions des Varègues (les Suédois) sont dirigées vers l'est de l'Europe.

Les Vikings de Norvège se cantonnent principalement aux Iles Britanniques.

Les Vikings originaires du Danemark lancent des raids autour de la mer du Nord, de la Manche, et le long de la côte atlantique de la Gaule.

Mieux que la boussole pour naviguer : la pierre de soleil !

Les Vikings n'utilisent pas d'instruments de navigation pour se repérer, mais une pierre de soleil. Ce cristal transparent permet de filtrer la lumière et de mesurer la position exacte du soleil. Grâce à cette pierre, ils parviennent à s'orienter même en cas de mauvais temps.
​​les-premiers-raids-vikings

Les Vikings de l'Ouest : les Danois et les Norvégiens

Les Vikings provenant du Danemark et de la Norvège mènent leurs expéditions en direction de l'ouest, au bord des côtes de la mer du Nord, de la Manche et de l'océan Atlantique.


Les Vikings de l'Est : les Suédois

Les Vikings de l'actuelle Suède, que l'on appelle Varègues, ont dominé l'est de la Mer Baltique. Leurs expéditions se sont essentiellement tournées vers l'est de l'Europe, à la différence des Danois et Norvégiens.


L'histoire d'Erik le Rouge

Erik le Rouge (940-1010) est un explorateur norvégien. Vers 970, il s'installe en Islande avec son père.  Le chef viking Erik le Rouge, banni d'Islande durant 3 ans suite à un meurtre, s'installe avec sa famille au Groenland en 982 : l'existence de l'île lui avait été indiquée par un marin qui s'était égaré à l'ouest en voulant rejoindre l'Islande.
Il donne ainsi naissance à "Brattahlid" (pente raide), petit village au sud de l'île. 
Le chef viking Erik le Rouge

Les Vikings en France par Idavoll

Histoires de Vikings d'hier et d'aujourd'hui en France. Toutes les découvertes archéologiques, scientifiques et les événements en France, classés par ordre chronologique.........Les Vikings en France par Idavoll

Le drakkar

Le bateau viking, aussi appelé drakkar en français, est un navire d'origine scandinave d'aspect et de taille variés, utilisé pour la conquête ou pour le commerce. Sa technique de construction s'est développée au Moyen Âge sur la base de traditions plus anciennes, dans le but de faire la guerre ou de transporter des personnes ou des marchandises.

source wiki

La Figure de dragon sur le drakkar

Figure de dragon du drakkar du Puy du Fou

Sert d'abord à désigner les figures sculptées à la proue et à la poupe des navires, qui représentaient souvent des dragons .
Cet animal fabuleux était destiné à effrayer l'ennemi et les mauvais esprits.

Vikings : Destructeurs ou batisseurs

Vikings : Destructeurs ou batisseurs

De la colère des hommes du Nord, ô Dieu, délivre-nous ! » Ce cri montait d'innombrables églises alors que les Vikings se répandaient dans toute l'Europe, de Hambourg à Bordeaux. A la fin du viii' siècle, les longs bateaux des hommes du Nord, bas sur l'eau, la proue ornée d'un dragon rouge, remontaient silencieusement les estuaires et les fleuves, apportant avec eux le feu, le viol et le pillage. En 793, le monastère de Lindisfarne, au large de la côte nord-est dé l'Angleterre, fut saccagé, ses moines massa­crés, ses trésors pillés. Deux ans plus tard, les Vikings avaient atteint la côte irlandaise, près de Dublin ; en 799, la côte ouest de la France. Les moines de l'abbaye de Saint-Bertin, près de Rouen, disaient des « pirates danois », en 841, « qu'ils portent partout une fureur de rapine, de feu et d'épée » ; et un moine qui relate le siège de Paris en 885 appelle les Vikings « des bêtes sauvages qui vont à cheval et à pied par les collines et les champs.... tuant les nourrissons, les enfants, les jeunes gens, les vieillards, les pères, les fils et les mères... Ils ravagent, ils dépouillent, ils détruisent, ils brûlent... »....................
http://www.histoiredumonde.net/Vikings-Destructeurs-ou-batisseurs.html

La saga des Vikings Toute l'histoire

Les Vikings - Comment ils vivaient

En l'an 750 de l'ère chrétienne, la société viking vivait de l'agriculture et de l'élevage. La plupart des grandes fermes comportait un chantier naval. L'histoire des Vikings est ainsi indissociable de leurs vaisseaux, qui ont marqué la science navale.

Les conquérants nordiques ont conçu des bateaux qui ont bouleversé à jamais la navigation, leur permettant à la fois de mettre les voiles vers l'ouest et de remonter les fleuves vers l'est. Les historiens ont établi que les Vikings avaient atteint le Groenland et l'Islande ; de là, ils pourraient avoir rallié Terre-Neuve, voir même le Mexique.

- Genre : Société - Culture - Infos
- Taille: 300 Mo - Durée: 42 MIN

Le paysage normand décrit par les Vikings

Quand, en Cotentin, on vous dit « les maoves passent au-dessus du melgreux qui pousse sur les mielles », on ne peut facilement imaginer que trois des mots de cette courte phrase sont d’origine scandinave, et pourtant… En Islande, on utilise encore, presqu’intacte, la langue que parlait les Vikings. Les « maoves » (mouettes dans le parler normand du Cotentin) retrouvent leur origine dans mâva (pron. « maova ») encore utilisé en Islande. Là-bas, l’oyat (melgreux dans le parler normand du Cotentin) est toujours appelé melgraes et les dunes de sable (mielles en Cotentin) sur lesquelles il pousse, sont toujours désignées sous le nom de melar. Outre ces termes d’origine scandinave qui survivent dans le parler normand du Cotentin, d’autres sont passés dans le français par le normand comme le homard (humar en islandais), babord (bakbordi en vieux norrois et en islandais), tribord (styribordi en vieux norrois et en islandais), cingler (sigla en islandais), etc.
D’autres termes ont disparu, au fil des siècles de l’usage dans les parlers normands. Leur utilisation passée s’est « fossilisée » dans des formes « romanes » dans des noms de lieux précédés des articles « La » ou « Le ».
Ainsi, « le Tourp » désigne un village (thorp en vieux scandinave), « le Tot » (toftir en vieux scandinave, islandais) est un hameau (en fait un « endroit libre pour une ferme »). « Le bec » (bekk en vieux scandinave, baek en danois moderne) est un ruisseau qui coule dans « la dalle » (dalr en vieux scandinave). « La londe » (lund en scandinave) est un bosquet et s’oppose au « thuit » (thvaitr en vieux scandinave) qui est un essart. C’est ainsi qu’on trouve, dans l’Eure, plusieurs villages commençant par le terme « thuit » (Le Thuit-Anger, Le Thuit-Simer et Le Thuit-Signol) rappellant des essarts créés au sud de la « Forêt de la Londe » ! Au-dessus d’un « thuit » ou d’une « dalle » peut se dresser une « hogue » ou « hougue » (du vieux scandinave haugr), comme « la Hougue » de Saint-Vaast, il s’agit d’un tertre ou d’une colline. Dans un secteur marécageux, autrefois envahi par les eaux, se dressait un « homme » (du scandinave holm) qui désigne un îlot. On évoquera le nom ancien de l’Ile Marie (à l’ouest de Chef-du-Pont dans la Manche), autrefois le « Holm » ou Le Hommet en bordure du marais de Baupte. Une « houlegate » (holgata) est un chemin creux qui passe à côté d’un « buret » (« appentis », terme encore usuel, venant du scandinave bûr) ou de « Boëls » (du scandinave bœli, lieu de séjour ou de refuge). Le long d’un champ, une « banque » est une levée de terre. via : www.patrimoine-normand.com

Les Vikings - Des peuples plus riches que leur légende.

L'image des Vikings, redoutables guerriers et pillards, a longtemps hanté les esprits. Selon Anne Nissen Jaubert, la découverte de nouveaux......
Les Vikings - Des peuples plus riches que leur légende.