L'Odyssée du Puy du Fou

Découvrez l'Odyssée du Puy du Fou, sous la forme d'une expérience inédite en 4 étapes: Rome, le Moyen Âge, la Renaissance et la Forêt Fantastique. Le spectateur est au cœur du spectacle, aux côtés des comédiens. Les murs se déforment et les armures se mettent en mouvement... Ces tableaux racontent les grands rendez-vous du Puy du Fou.

L'Odyssйe du Puy du Fou



​Au coeur d'un bois, une bâtisse XVIIIe. Ses entrailles s'ouvrent dans un courant d'air. Un bataillon de 200 spectateurs se voit propulser 2 000 ans en arrière. En quatre salles, ils vont déambuler dans un voyage à travers le temps. Les voici à l'époque gallo-romaine, au beau milieu d'une tranchée. Des palissades en bois, des armures, des boucliers. Le Puy du Fou retrouve son berceau. Le jour de sa découverte par les Romains, aux alentours de - 50 avant JC. Le lieu est nommé Podium fagi, la colline du Hêtre. Il deviendra, au fil des siècles, le Puy du Fou.



​Des éclairs fendent les boucliers des légionnaires, ils se transforment en écrans vidéo. Des images évoquent la redécouverte du Puy du Fou, par Philippe de Villiers, À l'époque où le château abandonné sommeillait encore. C'était le 13 juin 1977.





​Soudain, un acteur grimé en centurion happe le public. Comme aspiré par un couloir fortifié, les spectateurs atterrissent au Moyen-âge, dans une salle des gardes reconstituée.










Celle du premier château bâti sur cette terre, au XIe siècle.





​La chaleur d'un feu de cheminée enveloppe les visiteurs du temps. Des hallebardes s'agitent dans tous les sens. Bruit assourdissant. Tout le monde est enfermé. Le Puy du Fou montre ses talents de mise en scène. Il cueille ses invités de surprise en surprise.






​Miracle des nouvelles technologies, des chevaliers fantômes en armures se réveillent. Ces croisés renaissent pour rendre hommage à d'autres aventuriers : les 3 200 bénévoles, les Puyfolais. Fiers acteurs d'une « aventure humaine » et d'une réussite économique enviée dans le monde entier. Les tapisseries moyenâgeuses s'animent aussi et dévoilent des images d'archives montrant les pionniers du Puy du Fou en 1978. Entre leurs doigts, les prémices du spectacle qui fera leur renommée : La Cinéscénie. Immense fresque, parfois décriée, retraçant la vie d'une famille vendéenne à travers les âges.

L'Odyssйe du Puy du Fou








​Tour de passe-passe maison, les spectateurs traversent une cheminée de granit. Déboulent dans une tour. Catherine du Puy du Fou, la châtelaine, ouvre une nouvelle brèche dans le temps. Vers la Renaissance, cette fois. Le décor se transforme. Le sol, les murs, le plafond...





​Les visiteurs tournoient alors que le plafond s'élève. Est-ce la salle qui monte ou le public qui descend ? Perte des repères. L'époque des grands bâtisseurs se fait prétexte à l'évocation de la naissance du Grand parc et de ses attractions phares : Gladiateurs, La bataille du Donjon, Mousquetaire de Richelieu, Le Bal des oiseaux fantômes et Les Vikings.








​En un souffle, les 200 spectateurs débarquent à la fin du XVIIIe siècle et s'éberluent devant une fontaine.

L'Odyssée du Puy du Fou









​Perchée sur un rocher, une jeune fille au tambour évoque les Guerres de Vendée.

L'Odyssée du Puy du Fou








​En chef d'orchestre, à coups de baguette magique, elle fait danser l'eau de la fontaine, pleure des larmes de sang.

L'Odyssée du Puy du Fou






​Même des coeurs vendéens, emblème du département, tombent du ciel. L'étonnant voyage dans le temps s'achève. Du scénario naît la légende. L'ode au Puy du Fou se poursuit par-delà les murs de l'attraction. À l'extérieur. Dans le monde réel, cette fois.

http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-Voyage-fulgurant-au-coeur-de-L-Odyssee-du-Puy-du-Fou-_3639-616972_actu.Htm

L'Odyssée du Puy du Fou