Nouvelle aventure 2016 pour le Puy du Fou Le retour de l'anneau de Jeanne d'Arc

Puy du Fou anneau de Jeanne d Arc
%TRADUC%
​Cet anneau lui avait été retiré du doigt par l’évêque Cauchon, qui présidait son procès, puis donné au Cardinal anglais Henri Beaufort qui supervisait toutes les séances du procès jusqu’à l’exécution sur le bûcher de Rouen de Jeanne d’Arc en 1431. Il avait été présenté comme magique par les détracteurs de la Pucelle d'Orléans. «Rendez-le moi !», s'était écrié Jeanne d'Arc qui fût brûlée le 30 mai 1431 à Rouen. 

LE PROCES (DE JANVIER A MAI 1431)


Instruction du procès

Le procès de Jeanne d’Arc s’ouvre le 9 janvier 1431 devant une assemblée de religieux et de théologiens. Dans un premier temps, ceux-ci s’interrogent avec une grande prudence sur la conduite à suivre. Les enquêtes sont présentées, on prévoit d’en faire d’autres.

Outre Pierre Cauchon qui préside le procès, on trouve Maître Jean d’Estinet nommé procureur général, Jean de la Fontaine, conseiller commissaire instructeur. On trouve aussi des greffiers comme Bois Guillaume et Manchon. Maître Jean Massieu est l’exécuteur des exploits et des convocations.

Au total, environ cent vingt personnes vont participer à ce procès.

Le 19 février 1431, le ministère de l’inquisition est invoqué. Le grand inquisiteur est en déplacement, c’est son vicaire et vice-inquisiteur, Frère Jean Lemaître qui le remplace.
Le 21 février, la séance est ouverte dans la chapelle royale du château de Rouen où Jeanne est citée à comparaître.​


http://www.justice.gouv.fr/histoire-et-patrimoine-10050/proces-historiques-10411/le-proces-de-jeanne-darc-24376.html

%PLAYANNEAU%

Interroguée de l'un de ces agneaux où il estoit escript JESHUS MARIA de quelle manière il estoit, respond : elle ne sçait proprement ; et s'il est d'or il n'est pas de fin or, et si ne sçait se c'estoit or ou lecton ; et pense qu'il y avoit trois croix et non autre signe qu'elle saiche, excepté JESHUS MARIA.
Interroguée pour quoy c'estoit qu'elle regardoit voulentiers cel anel, quant elle aloit en fait de guerre, respond que par plaisance et par l'onneur de son père et de sa mère ; et elle ayant son anel en sa main et en son doy a touché à saincte Katherine qui lui appareist.
Et interroguée en quelle partie de la dicte saincte Katherine, respond : « Vous n'en aurés autre chose. »
(Procès, t. I, p. 185.)
http://www.stejeannedarc.net

​Acheté en 1947 pour 225 euros

Volé à Jeanne d'Arc pendant son procès, l'anneau auquel certains prêtent des pouvoirs magiques est passé de main en main depuis six siècles. Un évêque, un cardinal, un monarque, une riche aristocrate... jusqu'au père d'un citoyen britannique. "Mon père l'a acheté en 1947 pour 225 euros. Une belle somme à l'époque", assure Robert Hasson, vendeur de l'anneau. Adjugé près de 380 000 euros, l'anneau sera présenté au public du Puy du Fou le 20 mars 2016

l'anneau de Jeanne d'Arc

l'anneau de Jeanne d'Arc en argent doré gravé de trois croix et de l'inscription "Jhesus Maria", de 4,9 grammes.un diamètre interne de 18,25 mm et un diamètre externe de 21 mm. Il est accompagné d'une boite pesant 127 grammes, mesurant 79 x 58 x 77mm.

Nicola de Villiers, président du Puy du Fou part à Londres

 Cette restitution s’est déroulée le 26 février 2016 au Timeline Auction de Londres. Un avocat, Jacques Trémolet de Villiers, auteur d’un livre sur le procès de Rouen qui a vu Jeanne condamnée pour sorcellerie, avait appris que l’anneau de l’héroïne qui est composé de trois croix et où est inscrit « Jhesus Maria », allait être mis en vente. Un des fils de Philippe de Villiers, Nicolas, président du Puy du Fou, a réussi à réunir les fonds.

Le président du Puy du Fou part à Londres le vendredi 4 mars 2016 au matin

%FCBJEANNEANNEAU%

"Nous avons été alertés par un historien qui nous a appelé 36 heures seulement avant l'enchère dont nous n'étions pas du tout au courant, raconte le président du Puy du Fou, Nicolas de Villiers. Par un réflexe instinctif, nous avons appelé un certain nombre de connaissances qui pouvaient être des donateurs et nous avons réussi à rassembler suffisamment de fonds. C'est comme ça que nous avons repris l'anneau aux Anglais."


Nicolas de Villiers raconte au Fig Mag :
"On se doutait bien que la vente allait battre des records. La Fondation Puy du Fou Espérance, en tant que personne morale, pouvait y participer à hauteur de 80.000 euros, mais pas au-delà. C'était trop peu pour avoir une chance de l'emporter. Nous avons donc fait appel à des donateurs. Une opération délicate car il fallait contacter le maximum de gens tout en maintenant une totale confidentialité. [...] En moins de deux jours, nous avons convaincu une centaine de personnes et nous sommes arrivés à la somme de 350.000 euros en promesses de dons."

interview exclusive de Philippe de Villiers (TV Libertés)   

Un trésor du patrimoine national au cœur de l’Histoire de France


Daté et authentifié par les experts, cet anneau fut offert à la jeune Jeanne par ses parents. Elle le porta toute sa vie, s’en remettant à son aura avant chaque bataille et chaque épreuve. Il fut un élément central de son procès lors duquel il lui fut symboliquement confisqué par les Anglais.

Cet anneau vieux de 600 ans avait été retiré du doigt de Jeanne par l’évêque Cauchon, qui présidait son procès, puis donné au Cardinal anglais Henri Beaufort qui supervisait toutes les séances du procès jusqu’à l’exécution sur le bûcher de Rouen de Jeanne d’Arc en 1431.

La bague a ensuite été transmise à travers les générations par le roi Henri VII d’Angleterre et s’est finalement retrouvée entre les mains d’Ottoline Morreli, aristocrate anglaise, qui fit cadeau de l’anneau à son conjoint de l’époque, le peintre Augustus John, lequel vendit le précieux trésor en 1914 à un gardien des armoiries royales.

Durant les interrogatoires, Jeanne fut, à plusieurs reprises, questionnée sur son anneau : il lui fut offert « par son père et sa mère » pour sa première communion, en l’église de Domrémy. Elle le portait à l’index de sa main gauche. Elle réclama en vain à l’évêque Cauchon de lui rendre son anneau que celui-ci lui avait confisqué pendant le procès.
http://www.puydufou.com/histoires-de-ouf/le-puy-du-fou-reprend-lanneau-de-jeanne-darc-aux-anglais.html

Jacques Trémolet de Villers

Jacques Trémolet de Villers a plaidé de nombreuses affaires civiles et pénales à caractère politique, idéologique et médiatique. Écrivain, il a publié une biographie du célèbre avocat du XIXe siècle Pierre-Antoine Berryer, Aux marches du palais, de même que Heureux qui comme Ulysse, commentaire de son anthologie de la poésie française Vingt-quatre poèmes que nous devrions savoir par coeur pour les dire à nos enfants. Il poursuit son travail avec cet « Évangile selon Pilate » qu’est le procès de Jeanne d’Arc.
%JEANNETREMOLE%

Une reproduction de l'anneau

 reconstitution de l’Anneau de SAINTE JEANNE D'ARC.