Tour de siège, beffroi

Tour de siège, beffroi tiffauges puy du fou

%TRADUC%
Une tour de siège (appelée beffroi au Moyen Âge) est un engin de siège, construit spécialement pour protéger les assaillants et les échelles d’assaut pendant les manœuvres d'approche des murs de fortifications. La tour était souvent rectangulaire avec quatre roues et une hauteur à peu près égale à celle du mur, ou parfois plus élevée pour permettre aux archers de monter au sommet de la tour et de tirer à l’intérieur des fortifications. Comme les tours étaient en bois et donc inflammables, elles devaient être protégées par un revêtement ininflammable, en fer ou en peaux de bête fraîchement abattues1. La tour de siège était fabriquée principalement en bois, mais elle comportait parfois des pièces métalliques.

Utilisée depuis le IXe siècle au Proche-Orient antique, depuis 305 av. J.-C. en Europe, et durant l’Antiquité en Extrême-Orient, les tours de siège avaient des dimensions imposantes et par conséquent, comme les trébuchets, étaient donc principalement construites sur le site du siège. À cause du temps important nécessaire à la construction, les tours de siège étaient construites seulement si les défenses de la forteresse ennemie ne pouvaient pas être franchies avec des échelles, minées par des sapes, brisées par enfoncement des murs ou des portes, ou plus simplement par ruse. Son utilisation était meurtrière et elle est décrite comme étant l'une armes de siège les plus redoutables. %FCBBEFFROITIFFAUGES%

La tour de siège portait parfois des soldats armés de piques, d’épées ou d’arbalètes qui tiraient des flèches sur les défenseurs. En raison de sa taille, la tour était souvent la première cible des pierres lancées par les grandes catapultes, mais elle disposait de ses propres projectiles pour riposter1.

Les tours de siège étaient utilisées pour permettre à des troupes de franchir les murs ennemis. Quand la tour de siège parvenait à proximité des murs, on abaissait une passerelle entre l’engin et le mur. Les troupes pouvaient alors se précipiter sur les murs et à l’intérieur du château ou de la ville.​
https://fr.wikipedia.org/wiki/Tour_de_siege


Utilisation dans l’Antiquité

Les premières tours de siège ont été utilisées par les armées de l’Empire assyrien, au cours du IXe siècle av. J.-C., sous le règne d’Assurnazirpal II (884 - 859 av. J.-C.). Des bas-reliefs datant de son règne et des règnes suivants décrivent l'utilisation, en plus des tours de siège, d’un certain nombre d'autres engins de siège, comme les rampes et les béliers.

​https://fr.wikipedia.org/wiki/Tour_de_siege